Internet..média dangereux ?

La question est très souvent posée ...avec une "grosse" suspicion à la clé !!

Mais là aussi ...la vigilance s'impose comme PARTOUT !!!

Comment y répondre ?

internet.jpgRemontons un peu dans l'histoire des grands moyens de communications...

Gutenberg par exemple !

En 1450, Johannes Gutenberg persuade le riche banquier Johann Fust de l'aider à financer son projet. Fust prête 800 florins, somme considérable pour l'époque à Gutemberg et 300 florins par an pour les frais généraux. Il devient de fait son associé.

En homme d’affaires avisé, Fust rédige un contrat particulièrement contraignant pour Gutenberg. En garantie d’hypothèque, Gutenberg devra engager sa presse et les outils et réglera 6 % d’intérêt l’an. Fust se montrera magnanime et ne lui réclamera pas les intérêts, du moins dans un premier temps.

Pour espérer des revenus suffisants, Fust et Gutenberg doivent choisir d'imprimer un livre dont le tirage permettra de couvrir les sommes engagées. À l’époque, le seul livre capable d’un succès immédiat est  La Bible dans sa version en latin de, Saint Jérôme la Biblia Latina. L'idée première de Gutenberg pour imposer son invention sera d'imiter parfaitement les livres manuscrits . À ce jour, on n’a pas trouvé le modèle précis de Bible utilisé par Gutenberg.

Les nouveaux outils mis au point par Gutenberg et ses ouvriers lui servent d'abord à imprimer de petits documents, des poèmes, la grammaire latine de Donat, des lettres d'indulgence pour l'Église, etc. Les lettres d'indulgence à trente et une lignes (dont la plus vieille, datée du 22 octobre 1454, est le premier spécimen d'une œuvre d'imprimerie venant de Mayence) et les petits ouvrages connus ont semble-t-il été produits par un apprenti de Gutenberg.

La mise au point de la presse prend plus de temps que prévu, les frais courent et les premiers investissements de Fust ne suffisent plus pour financer l'entreprise. En 1454, Fust avance à nouveau huit cents florins pour poursuivre l’impression des bibles sur velin et, sans doute par économie, sur papier.

Malheureusement pour Gutenberg, l'impression des livres connaît un succès mitigé. Dans l’inventaire de son atelier, les bibles resteront en rayonnage quelque temps.

Fust, qui a investi plus de 2 500 florins dans l'entreprise, est furieux contre Gutenberg qui lui avait promis un succès rapide. Gutenberg refusant de payer — ou ne le pouvant pas — les intérêts et le capital qu'il lui avait prêtés, il décide de porter l'affaire en justice. Le tribunal tranche en faveur de Fust, en reconnaissant toutefois qu'il ne s'agissait pas d'un prêt mais d'un investissement, et que Fust n'était pas prêteur mais associé...

Et ses amis de lui dire : "Non, Vraiment Gutenberg ....Arrête ton affaire tu vois bien que ça marchera pas...et en plus les gens ne savent pas même lire ..!!! Et ceux qui le peuvent......Hein? Quel intérêt vont-ils avoir pour cette machine ..Hein?? "

 

Et les voies de communications Romaines ?

Elles reliaient entre elles et souvent en lignes droites les cités de tous les points de l'Italie puis de tout l’Empire avec les centres de décision politiques ou économiques. Elles permettaient des déplacements plutôt aisés pour l'époque, que ce soit pour l'usage des troupes en campagne ou les marchands et courriers. Elles permirent l’expansion économique de l’Empire puis sa fin en facilitant les grandes invasions... (Voyez...là aussi y-avait danger !!)

D'ailleurs le grand Apôtre Saint Paul, le savait bien puisqu'il nous écrit "Fréquemment en voyage, j'ai été en péril sur les fleuves, en péril de la part des brigands, en péril de la part de ceux de ma nation, en péril de la part des païens, en péril dans les villes, en péril dans les déserts, en péril sur la mer, en péril parmi les faux frères." (2 Cor 11/24-26).  

Et ses proches de lui dire :  "Non Paul... tu prends beaucoup trop de risques sur ces routes dangereuses..ça finira mal pour toi..Non seulement tu t'exposes aux faux-frères, mais aussi aux virus(Poison en latin) et aux maladies...!!" 

  

Et il y a 6000ans...Avec les tablettes d'argiles ?

Depuis le IVème millénaire av. J.C., au sein des civilisations , Sumérienne, Babylonnienne, Assyrienne et Hittites de la région  Mésopotamienne, des caractères cunéiformes étaient marqués sur des tablettes d'argile à l'aide d'un "calame" (roseau taillé en pointe). ( Y-en-a qui pensent qu'il y a eu des yeux abimés... et même des doigts blessés...en tournant les pages ! Même là ...danger)

Et le cribe de s'écrier : " AÏE.......le "calame" vient de me perforer la main..et hier je me suis pincé deux doigts en tournant la page.."

 

Conclusion : Mais dites moi, sérieusement....? Comment la Parole de Dieu serait-elle venue jusqu'à nous sans ces hommes qui se sont mis dans des situations aussi risquées...!

"Alors n'hésite pas....avec tous les moyens...et même avec internet !!... dis au Monde tout ce que le Seigneur a fait pour toi !"

 

    "Retourne dans ta maison, et raconte tout ce que Dieu t'a fait. Il s'en alla, et publia par toute la ville tout ce que Jésus avait fait pour lui" (Luc 8/39).

 dis-le-a-ta-famille-dansta-ville-et-au-monde-1.jpg