"Catho" et "Parpaillot"

dans-le-metro-japonnais.jpg

 Cette jolie histoire peu commune s’est déroulée en 1998 au cours d’un déplacement professionnel de trois jours au Japon. Nous devions avec trois autres collègues nous rendre chez NEC electronics et aussi chez Mitsubishi. Notre hôtel se situait dans la ville de YOKOHAMA près de Tokyo. Lors de ce séjour, la terre se mettait de temps en temps à bouger très légèrement …un peu comme le dos d’un gros pachyderme. Nos hôtes japonais nous confirmèrent, que le risque était faible dans ces conditions, le magma étant très fluide il n’y a pas de secousses… 

Un soir, j’ai décidé d’abandonner un moment mes collègues pour aller faire un tour seul et rejoindre un autre point de la région qui m’intéressait et situé à une distance de 25km environ.

Je pris donc un ticket au distributeur automatique de la gare «RER» de YOKOHAMA, et me voilà parti avec le plan du réseau de chemin de fer à la main. Ce type de plan au Japon est très bien fait avec des couleurs pour chaque ligne et des explications en anglais très claires.

Je devais pour joindre ma destination compter 4 stations avec un changement. Je percevais en marchant les mouvements imperceptibles du « pachyderme », et ce soir là assez peu de monde voyageait sur la ligne…

Est-ce le stress que me communiquaient ces mouvements de la terre et aussi le fait que les  panneaux indicateurs des stations étaient uniquement en langue japonaise, avec seulement de temps en temps des indications en anglais…le fait est que je perdis tous mes repères assez rapidement.

Dans ce cas, le bon réflexe est de descendre sur le prochain quai et demander de l’aide…Oui, car en général en fin de journée, les japonais qui sont dans les wagons dorment tous… soit sur le siège ou debout accrochés à la poignée qui descend du plafond…

Faute de parler le japonais, Il vaut mieux établir le contact avec une jeune personne en anglais, les anciens ne pratiquant que très rarement cette langue.

La première personne à laquelle je m’adresse regarde la destination sur mon ticket et rapidement lève les yeux au ciel…

Pour moi ce fut un petit signe rassurant !

C'était un jeune homme qui me dit que j’avais manqué la correspondance juste à la gare d’avant et que c’était assez difficile de reprendre la bonne destination…Me voilà bien ! A mon tour de lever les yeux au ciel !

« Mais soyez rassuré, me dit-il car nous pouvons rejoindre votre nouvelle station, si nous sortons de cette gare et marchons à pied sur une distance de 1,5km environ…Il y a une sorte de fourche entre ces deux lignes …D’ailleurs, dit-il, je vais vous accompagner .. !! »

Quelle ne fut pas ma surprise de voir un tel zèle, allant de façon très déterminée contre mon insistance à vouloir poursuivre seul mon chemin…

« Mais il faut donc que vous quittiez la gare vous aussi, lui dis-je, mais ce n’est pas grave me répond-il, je le ferai pour vous ! »

En chemin, je ne cessais de remercier le jeune homme qui me montrait tant de gentillesse dans ma situation. Et, rapidement il me demanda de quel pays je venais… De la France ! Ce à quoi il répondit que c’était un très beau pays sans doute mais qu’il ne le connaissait pas.

Il enchaîna la conversation en me disant qu’il était de religion catholique, ce qui est extrêmement rare au japon.

 « Vous êtes donc chrétien ? Et bien moi aussi ! Quel merveilleux hasard …Je vous vois maintenant comme une ange envoyé par le Seigneur dans mes difficultés ! » .

Ce fût véritablement une sorte de miracle pour moi, quand on sait qu’au Japon il n’y a que 2% de chrétiens et que la plupart des japonais sont chamaniques au travers de la religion Shintoïste qui rassemble 84% de la population…

Au cours de notre marche côte à côte, je lui ai déclaré combien j’étais heureux de l’avoir rencontré…Nous avions le Même Seigneur Jésus-Christ et aussi le Même Père en notre Dieu commun, ce à quoi il acquiesça bien sûr !

Au moment de se quitter, je lui ai demandé comment le dédommager de ce précieux service, ce à quoi il répondit … « ..de rien du tout ..ce fût un plaisir pour moi de vous être utile »

« Que Dieu vous bénisse ! » avons-nous chaleureusement échangé avant de nous quitter…Je n’oublierai jamais ce moment qui fût pour moi, une très grande expérience dans ma vie chrétienne.

En conclusion : Vous comprendrez mieux pourquoi sur ce site, je mets en avant notre appartenance à Notre Dieu dans une Eglise Universelle, construite avec des pierres vivantes que sont les croyants en JESUS-CHRIST Fils de Dieu, et sans label ni étiquette religieuse…Car ce soir là, les étiquettes religieuses, les langues étrangères, les âges,  les distances, mon isolement et même la terre qui tremble...(Actes 4/31)…ont vraiment volé en éclats !!!!

PS (traduire sur GOOGLE traducteur !) :Mon frère chrétien du Japon, si tu entres un jour sur mon site et te reconnais, toujours avec GOOGLE traducteur...j'ai un message pour toi, mais cette fois-ci en japonais ! :

キリストにある私の兄は、私は忘れませんでした

                                                                                                        Marc... 

                             C'est quand même "fort" Internet !!..Je suis persuadé que même Saint Paul l'aurait utilisé, lui aussi, en son temps !!