Sur la Sainte Cène...

La manière de prendre la Sainte Cène en dit long sur la maturité spirituelle de la communauté et son attachement à la vérité des Saintes Ecritures…

Voici les versets qui nous parlent de la Sainte Cène, et en particulier de la coupe (Y-en-aurait-il deux en "UNE") :

Jésus répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire ? Nous le pouvons, dirent-ils. Et il leur répondit : Il est vrai que vous boirez ma coupe; mais pour ce qui est d'être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a réservé (Mathieu 20/22-23)

Et il vint vers les disciples, qu'il trouva endormis, et il dit à Pierre : Vous n'avez donc pu veiller une heure avec moi ! Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l'esprit est bien disposé, mais la chair est faible. Il s'éloigna une seconde fois, et pria ainsi : Mon Père, s'il n'est pas possible que cette coupe s'éloigne sans que je la boive, que ta volonté soit faite ! (Mathieu 26/40-42)

Jésus répondit : Vous ne savez ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je dois boire ? Nous le pouvons, dirent-ils. Et il leur répondit : Il est vrai que vous boirez ma coupe ; mais pour ce qui est d'être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi, et ne sera donné qu'à ceux à qui mon Père l'a réservé. (Luc 22/18-19)

Je parle comme à des hommes intelligents; jugez vous-mêmes de ce que je dis. La coupe de bénédiction que nous bénissons, n'est-elle pas la communion au sang de Christ ?  Le pain que nous rompons, n'est-il pas la communion au corps de Christ ? Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps; car nous participons tous à un même pain. (1Cor 10/15-17)

Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur, et la coupe des démons; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur, et à la table des démons. Voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur ? Sommes-nous plus forts que lui ? Tout est permis, mais tout n'est pas utile ; tout est permis, mais tout n'édifie pas. (1Cor 10/21-23)

De même, après avoir soupé, il prit la coupe, et dit : Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang ; faites ceci en mémoire de moi toutes les fois que vous en boirez. Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. C'est pourquoi celui qui mangera le pain ou boira la coupe du Seigneur indignement, sera coupable envers le corps et le sang du Seigneur. (1Cor 10/25-27)

Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange du pain et boive de la coupe ; car celui qui mange et boit sans discerner le corps du Seigneur, mange et boit un jugement contre lui-même. C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et qu'un grand nombre sont morts. (1Cor 10/28-30)

Pourquoi a-t-on institué les petits verres dans les communautés évangéliques ? 

1) Pour écarter la crainte de contamination par des individus porteurs de virus dangereux .  Aa 

2) Pour apaiser la répulsion possible qu'il peut y avoir à boire du vin dans une même coupe.  Bb

3) Pouvoir organiser des cultes avec le plus grand nombre de participants ...dans ce cas avec petits verres individuels jetables !  Dd Cc

Quelle symbolique spirituelle...! Mais quelle inspiration pastorale a donc conduit les fidèles dans une telle dérive ?

      Boire dans une même coupe contenant du vin (symbole du Sang versé)…en présence de jeunes et vieilles personnes, parfois tremblantes avec les lèvres humides…peut avoir un côté repoussant. Mais c’est précisément cette répulsion quasi-naturelle qui doit rappeler à chacun la répulsion que le Seigneur Jésus-Christ a eue devant le Sacrifice à subir pour nous sauver…C'est aussi cela prendre la coupe en mémoire de Lui...Le geste devient cependant plus facile dans une communauté, liée par une grande affection et où l'on se connait bien. 

Boire dignement à la coupe consiste aussi à saisir cette « finesse spirituelle » …

C’est par le Sacrifice de Jésus-Christ, par la Foi et la mise en pratique de ses commandements que nous sommes sauvés !

Pouvons-nous comprendre que la Sainte Cène prise dans les petits verres n’est pas conforme à la Parole de Dieu ?

En conclusion :

Entre les grandes assemblées où la Sainte Cène est prise dans des petits verres, et les petits groupes de chrétiens buvant à la même coupe... qui selon vous et durant cet acte reçoit la bénédiction de Dieu…? Et pourquoi pas la guérison d’une maladie dans une requête intime.. ? (Relire le verset 1Cor 10/29-30)